FEUILLE GOMME CRAYON

SOMMEIL PARADOXAL

Nov
24

OreillerChâteau de Hurle-vent. Il neige. J’ai froid. Je me caille les miches. Je viens de me réveiller. Il faut que j’avance parmi ce dédale de souterrain. La lumière est faible, mon chemin clairsemé par des chauves-souris. J’avance. Je suis perdu, y-a-t-il seulement une issue ? Pourquoi chercher à comprendre ? J’ai peur seule dans cette obscurité et ces bruits horrifiants. Et pourtant, il faut y croire, continuer dans cette direction, je n’ai pas le choix. Circonvolutions atmosphériques, propriétés multiformes, noix de Saint-Jacques au beurre blanc. Oups, je m’égare. Me rappeler pourquoi je suis là ? Ma mission ? Suivre la … LIRE LA SUITE ...

FLUIDES FRIGORIGÈNES

Nov
17

BouleComme tous les ans, madame Violetta avait stationné sa camionnette près de la foire du trône, elle était lugubre, sans affiche et peu avenante. Pourquoi Jules m’avait-il offert cette séance ? J’aurais de loin préféré jouer au chamboule tout ou bien encore monter dans le carrousel et m’offrir une vue imprenable sur la ville nantaise, voir le château des ducs de Bretagne illuminé et le miroir d’eau entouré d’enfants remplis d’innocence. Mais non ! Il a fallu que je me retrouve près de cette caravane ! Consciente que Jules avait payé, je m’introduis à l’intérieur, accueillie par un rideau sale, … LIRE LA SUITE ...

MOUVEMENT PERPÉTUEL

Nov
10

AppartementAu même moment, Louis est dans son bain. Il fait des bulles odorantes pour contrarier ses parents. Son canard en plastique ? Il l’a depuis longtemps mâchouillé et ne fait plus « Coin Coin ». Alors, il joue avec ses Playmobil pour passer le temps, rêver d’autres mondes. Et puis, pour s’amuser, il enlève la ventouse de la baignoire et est subitement intrigué par le tourbillon formé par l’eau qui s’écoule. Il y approche la bouche, il est aspiré, l’eau lui recouvre la tête, il est mort…

Au même moment, Joséphine est en pleine extase. Elle retrouve son garçon tellement … LIRE LA SUITE ...

ARTIFICIER EN PÉRIL

Nov
06

BombeSurnommé le « Dépanneur », il avait vécu 15 ans en Haïti dans la ville de Port-au Prince à réparer, remettre à neuf et décorer des tap-taps pour une grande compagnie francophone. Il les louait 100 F/jour et gagnait bien sa vie. Il contribuait à l’innervation de la capitale, à la distribution des flux et à son dynamisme. Figure emblématique, il lui arrivait cependant de s’amouracher de purs inconnus et vivait au jour le jour, guidé par la lune et le soleil. Et puis, en plein après-midi, allongé sur son canapé, il reçut un appel de son fada de frère. … LIRE LA SUITE ...

OESTRO-GENÈSE

Nov
01

FoetusLe plus ambitieux, le plus périlleux, le plus complexe et le plus érotique. Organiser son discernement pour parcourir toutes ces étapes et se laisser aiguiller par le temps, une constante évolution. Comment entreprendre ce voyage ? Regarder derrière soi ou envisager l’avenir ? Et si tout était un rêve ? Une piste sinueuse, incontrôlable où il faut faire allégeance en sa destinée et en sa bonne étoile. Je note, je note et j’essaie de me souvenir. Quel est le point de départ ? Quand tout ceci a-t-il été amorcé ? J’ai oublié. Demain, ou peut-être un autre jour. Mais comment … LIRE LA SUITE ...