FEUILLE GOMME CRAYON

SOMMEIL PARADOXAL

Nov
24

OreillerChâteau de Hurle-vent. Il neige. J’ai froid. Je me caille les miches. Je viens de me réveiller. Il faut que j’avance parmi ce dédale de souterrain. La lumière est faible, mon chemin clairsemé par des chauves-souris. J’avance. Je suis perdu, y-a-t-il seulement une issue ? Pourquoi chercher à comprendre ? J’ai peur seule dans cette obscurité et ces bruits horrifiants. Et pourtant, il faut y croire, continuer dans cette direction, je n’ai pas le choix. Circonvolutions atmosphériques, propriétés multiformes, noix de Saint-Jacques au beurre blanc. Oups, je m’égare. Me rappeler pourquoi je suis là ? Ma mission ? Suivre la … LIRE LA SUITE ...

LES POIRES DE L’ESPOIR

Oct
27

MirroirIl avait la plus belle enluminure. Nom de dieu, ce n’était pas une chiure. Alors, pris d’une certaine allure, il ne pouvait se contenter de ratures. Soudain, Il vit avec ordure, sur un objet sans soudure, non pas une toiture mais une voiture. C’était sans compter sur sa plus belle armure. Non pas aujourd’hui mais demain, sans délai je vous assure. Quoi de plus dur que de se sentir pris d’une bavure au lieu de se retrouver au sein d’un pain sans garniture ? Ayant en tête une belle friture, il considéra le miroir sans reliure. Et là, oh miracle … LIRE LA SUITE ...